Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 17:30

Un temple Maya aux masques gigantesques trouvé (Vidéo)

 
© Brown University

 

Les rechercheurs ont découvert le Temple du Soleil de la nuit de Maya qui était considéré comme perdu depuis longtemps. Le Temple a été trouvé dans les jungles de Guatemala garné de masques gigantesques de divinités semblant à un requin, une sangsue et un jaguar.

Contrairement aux empires rélativement cililisés des Aztèques et des Incas la civilisation Maya qui s’étend sur la plupart des territoires de Guatemala et de Belize aussi bien que sur la péninsule méxicaine de Yucatan, était au fond une agglomération assez libre des Cités-Etats.

C’est seulement pendant les années 1990 que les archéologues et les historiens ont commencé à comprendre que certains royaumes Maya étaient plus importants que d’autres. Ainsi l’Etat de El-Sozt, situé sur le territoire de Guatemala était l’un des petits royaumes. Pourtant en 2010 les scientifiques travaillant au sommet de la coline près du centre de la ville ancienne ont découvert une pyramide de 13m qui s’appellait Diablo. Au sommet de la pyramide ils ont trouvé un palais royal et un tombeau qui pouvait appertenir au premier seigneur qui vivaient dès 350 jusqu’à l’an 400.

En meme temps Stephen Huston de l’Université de Brown (Etats-Unis) et ses collègues ont découvert de premiers soupçons du Temple du Soleil de la nuit. Après deux ans de travail les spécialistes ont enfin pu faire une déclaration officielle.

Les côtés du Temple sont garnés de masques représentant le dieu du soleil qui change d’apparence au cours du jour. Au soleil levant il a l’apparence d’un requin. A midi c’est une sangsue ancienne et au coucher du soleil c’est un jaguar qui se réveille et commence la chasse de nuit.

M. Huston rémarque que dans la culture Maya le soleil est étroitement lié à la notion du début. D’où l’hypothèse sur ce qu’un homme entérré dans un tombeau près du Temple était en effet le premier souverain d’El-Sozt.

Les archéologues ont aussi découvert des allusions à ce que les générations suivantes ont ajouté de nouvelles couches au Temple, considerant le batiment comme un organisme vivant. Par exemple, les nezs et les bouches des masques dans les couches plus vieilles ont été systématiquement défigurées. « C’est bien difficile de trouver une image du roi des Maya qui a échappé à la défiguration du nez ou des yeux, - dit M. Huston. – Je pense que ce n’est pas l’envie de défigurer qui est en jeu ici, mais la nécéssité de désactiver le roi mort. Avant qu’on ne crée une nouvelle masque, la masque précédente a été désactivée. Ce n’est pas un acte d’irréverence, mais au contraire ».

Il est à noter que c’est la première fois que les scientifiques trouvent des images du dieu du soleil aux stades différants tous ensemble. En outre, le temple est bien conservé. Normalement les Mayas bâtissaient les nouveau temples sur la bases des vieux, mais les ouvriers d’El-Sozt, au contraire, rassuraient les couches en bas de terre et de pierres avant de construire d’autres.

Malgré le fait que le Temple était de valeur pour les habitants d’El-Sozt, Il n’était pas en usage pendant longtemps. Il a été abandonné déjà au 5ème siècle. Cela est, peut etre, lié à la fin du règne de la dynastie fondée par le roi enterré à l’alentour.




Source: La voix de la Russie.

Partager cet article

Repost 0
Published by THE - dans Archéologie
commenter cet article

commentaires