Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 11:58

13 miles = 20.921 km

 

13.3 miles de lignes ont été creusées dans un lac déséché de l'Oregon. Ce qui a été découvert ressemblait à un Crop Circle au milieu du désert ... Une parfaite "Formation Sri Yantra Mandala". Ce symbole antique était si précis qu'il était impeccable ... Chaque ligne est de 10 pouces de large et 3 cm de profondeur creusé dans un sol extrêmement difficile à creuser

Pas de voitures , aucunes traces de pneus ont été observés...

Pas de signes apparents d'outils qui aurait pu etre utilisés ...

Probablement réalisé le 10 août 1990 ...


 

Repost 0
Published by THE - dans Archéologie
commenter cet article
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 18:20




 

Que sait-on réellement sur la grande pyramide de Gizeh ?
Imaginez un film qui modifie à jamais votre vision du passé, Imaginez que l'on découvre un pan oublié de notre Histoire. Imaginez que cela puisse concerner notre avenir. Imaginez que ce ne soit pas une fiction…
Voici tout ce qu'est LA RÉVÉLATION DES PYRAMIDES, l'enquête qui change le monde.

 

La Révélation des Pyramides, produit par Ekwanim Productions et vendu par Wild Bunch.
Ce film français, qui va sortir dans un grand nombre de pays dans le monde, n'est à ce jour pas encore annoncé en France…
J'ai travaillé sur ce sujet pendant près de 10 ans, et la découverte (qui n'est pas la mienne) est réellement extraordinaire. J'ai lu des tas d'articles, de livres, vu des dizaines de films, qui chaque fois promettaient des révélations à couper le souffle… j'imagine donc bien que la suspicion ou le scepticisme puissent vous traverser l'esprit. Une chose est cependant certaine : ce film changera à jamais votre perception du passé de notre planète.


LA REVELATION DES PYRAMIDES en Français



Repost 0
Published by THE - dans Archéologie
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 21:47

 

 

 pyramide_04.jpg

 

Un des problèmes fondamental de notre temps n’est-il pas la diffusion d’une énergie libre accessible à tous et en abondance? Cette énergie libre à la disposition de tous sur la planète serait à même de résoudre beaucoup de crises que nous vivons en la déployant pour tous sans détruire, ni contrarier la nature. Cette énergie libre dont Tesla fût le pionnier des temps modernes est aujourd’hui encore un rêve pour l’avenir mais n’a-t-elle pas déjà été inventée et utilisée dans notre lointain passé?

L’énergie libre c’est l’électricité pour tout et pour tous. Cette électricité qui est à la base de tout fonctionnement mécanique quand on y réfléchit et je dirai même plus à la base de tout fonctionnement du vivant. Notre cerveau, comme celui des animaux, fonctionne sur des impulsions électriques irriguant notre cerveau pour lui ordonner une fonction spécifique. Cela en un espace temps réduit et répété des milliards de fois à la seconde. Voilà ce que ça donne:

 

 

 neurones-synapses_8-400x225.jpg

 

Un réseau électrique circulant entre des neurones.


Dans ce billet plus ancien je vous avais proposé l’éventualité que l’univers était un vaste champ énergétique électromagnétique et que ce sont les impulsions des soleils, moteur énergétiques, relayées jusqu’aux ADN qui donnaient forme à la vie.

L’énergie libre est créée par des moteurs électromagnétiques comme l’a démontré Tesla et comme le démontrent encore aujourd’hui ses concepteurs:

Tout tourne donc autour des champs magnétiques et de leur utilisation pour créer une forme d’énergie libre disponible sur l’ensemble de la planète. Nous savons que la Terre est parcourue de lignes électromagnétiques appelées lays en anglais, et que les monuments anciens ont été élevés très précisément sur des nœuds énergétiques. Pour quelle raison si ce n’est utiliser à leur profit cette incomparable source d’énergie?

La théorie suivante sur la pyramide de Gizeh explore l’idée que ces monuments sont en fait des usines énergétiques servant à créer de l’énergie à base d’hydrogène pour la dispatcher ensuite sous forme de micro-ondes vers d’autres monuments, relayés entre eux par des obélisques, qui servent donc de relais à la propagation de cette énergie libre sur l’ensemble de la planète. A l’image des neurones de notre cerveau servant de relais à la propagation électrique synaptique.

Imaginez donc il y a des milliers d’années des usines à hydrogènes disséminées sur l’ensemble de la planète, puisque l’on sait que les pyramides sont disséminées partout, pour créer une énergie libre servant à alimenter plusieurs civilisations, alimenter en énergie des vaisseaux interstellaires fonctionnant à l’hydrogène, voire créer une atmosphère suffisamment favorable à la vie sur notre planète. Pourquoi pas? Notre planète était peut-être favorable à la vie mais couverte de glaces ou bien trop volcanique, alors l’énergie a pu être utilisée pour préparer un environnement propice à la vie en modelant notre atmosphère comme nous-mêmes nous l’envisageons pour Mars. Un retour à l’envoyeur? On sait combien le dosage vital de notre atmosphère est parfait et qu’il ne doit pas être modifié pour préserver la vie. Les animaux qui meurent en masse en ce moment ne sont-ils pas ceux qui ne supportent pas les bouleversements électromagnétiques que nous vivons? En définitive ces « machine énergétiques » n’ont-elles pas servies à l’époque pour réchauffer notre atmosphère?

Ce réseau énergétique disséminé sur l’ensemble de la planète permettrait d’expliquer les liens indéniables entre les différentes civilisations antiques que ce soit dans leur architecture mais aussi dans leurs croyances en des Dieux venus du ciel. L’idée que tous les monuments créés sur la planète ne sont en fait que des monuments énergétiques permet de disposer d’autres théories pour expliquer leur développement fantastique et leurs prouesses scientifiques alors qu’elles sont sensées être moins évoluées que nous.

A l’aune de cette analyse on comprend mieux notre développement aujourd’hui où l’humain cherche à recréer des formes d’énergie en détruisant la nature, en fractionnant des molécules naturellement existantes, en modifiant l’ADN sans avoir fait le lien que l’énergie libre que nous avons à foison et à disposition est l’énergie électromagnétique et qu’il suffit juste de l’utiliser. Elle est à notre disposition. Les civilisations antiques avant de disparaître noyées dans le déluge ou sauvées en d’autres cieux, avaient réussies à démontrer la faisabilité sur l’ensemble de la planète. Il est là le grand secret de notre planète: l’énergie libre existe.

Ainsi de nombreuses questions nous viennent à l’esprit? Pourquoi a-t-on tout fait pour éviter que cette théorie apparaisse? A qui profite la course aux énergies minérales? Et pour quelle finalité? Les stocks d’or et de diamant considérables amassés sur la planète devront bien servir un jour ou l’autre à faire autre chose que des lingots. Alors? Nous a-t-on utilisés pendant un cycle terrestre pour collecter les ressources de la planète avant de nous laisser  nous détruire? Pourquoi refuser de parler de l’énergie libre et d’y investir massivement?…

Voilà tout cela pour dire que la vérité sur notre monde ne peut que progresser dans les temps qui viennent et les agissements de ceux qui nous dirigent vont nous sauter à la face tant ils sont déconnectés du véritable avenir de l’humanité qu’est la mise à disposition d’une énergie libre à tous.

Le saviez-vous ? Le mot « électricité » est né du mot « obélisque »… Etrange…

 

WS

 

Des éléments de réponse dans les travaux de Yan Lipnick:

 


Source

 

Repost 0
Published by THE - dans Archéologie
commenter cet article
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 14:37

 

 

Au Mali , Afrique de l'Ouest, vit une tribu de gens appelés les Dogon. Les Dogons sont considérées comme du travail décent égyptien et leur tradition astronomique remonte à des milliers d'années à 3200 av. Selon leurs traditions, l'étoile Sirius a une étoile compagnon qui est invisible à l'œil humain. Cette étoile compagnon a une orbite elliptique autour de 50 années le visible Sirius et est extrêmement lourd. Il fait également tourner sur son axe.

 

Cette légende pourrait être de peu d'intérêt pour personne, mais les deux anthropologues français, Marcel Griaule et Dieterlen Germain, qui a enregistré des prêtres Dogon quatre dans les années 1930.De peu d'intérêt, sauf qu'il est tout à fait vrai. Comment avez des gens qui manquaient de tout type d'appareils astronomiques en savoir autant sur une étoile invisible? La star, que les scientifiques appellent Sirius B, n'a même pas été photographié jusqu'à ce qu'il a été fait par un grand télescope en 1970.

Les histoires Dogon expliquer cela aussi. Selon leurs traditions orales, un peuple de course du système de Sirius a appelé les Nommos visité des milliers d'années de la Terre. Ils apparaissent également dans babylonien, akkadien, et les mythes sumériens. La déesse égyptienne Isis, qui est parfois décrit comme une sirène, est également lié à l'étoile Sirius.

Les Nommo, selon la légende Dogon, vivait sur une planète en orbite autour d'une autre étoile dans le système de Sirius. Ils ont débarqué sur Terre dans une «arche» qui a fait une décente filer au sol avec grand bruit et du vent. Ce sont les Nommo qui ont donné les Dogon les connaissances à propos de Sirius B. Il ne semble pas expliquer un artefact de 400 ans Dogon qui représente apparemment la configuration Sirius ni les cérémonies organisées par les Dogon depuis le 13ème siècle pour célébrer le cycle de Sirius A et B. Il n'explique pas non plus comment les Dogons connaissaient la densité super de Sirius B, un fait découvert seulement quelques années avant que les anthropologues ont enregistré les histoires Dogon.

Les Dogons sont un peuple bien connus par leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes que les étrangers d'intérêt au plus haut point de la recherche pour la culture ou le tourisme. La population est évaluée à environ 300.000 personnes vivant dans le sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du nord du Burkina (nord-ouest de Ouahigouya).


Le Dogon (Mali, Afrique) patrie a été désigné site du patrimoine mondial pour son importance culturelle et naturelle. Ils sont également célèbres pour leurs talents artistiques et sa vaste connaissance de l'astrologie, en particulier l'étoile Sirius, qui est le centre de leurs enseignements religieux. Les Dogons savent que Sirius A, la plus brillante du système dans notre firmament, à côté d'un petit nain blanc appelé Sirius B, qui n'a pas été identifié par les scientifiques occidentaux jusqu'en 1978. Les Dogons connaissaient à ce sujet au moins 1000 ans. Sirius B a formé la base des croyances les plus saints Dogon depuis l'antiquité.


Astronomes occidentaux n'ont pas découvert l'étoile jusqu'au milieu du dix-neuvième siècle, et il n'a même pas été photographié jusqu'en 1970. Les Dogons aller aussi loin que la description d'une troisième étoile dans le système de Sirius, appelé "Emme Ya" qui, à ce jour, n'a pas été identifiée par les astronomes. En plus de leur connaissance de Sirius B, la mythologie dogon inclut les anneaux de Saturne et de Jupiter quatre lunes principales. Ils ont quatre calendriers, pour le Soleil, la Lune, Sirius, et Vénus, savent depuis longtemps que l'orbite des planètes au soleil.

Source 

Repost 0
Published by THE - dans Archéologie
commenter cet article
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 14:22

 

Cet article de Richard Cassaro est en anglais, mais la traduction y est aisée, le principal étant ici les photos. Ces analogies troublantes entre les pré-incas et les égyptiens sont troublantes, davantage encore quand on sait que les scientifiques n'y prêtent aucun intérêt. Faîtes-vous même votre propre opinion.

 

The ancient Egyptians (in Africa) and the ancient pre-Incas/Incas (in South America) evolved on opposite sides of the globe and were never in contact; yet both cultures mysteriously possessed the same strikingly identical body of ancient art, architecture, symbolism, mythology and religion. The Victorian-era scholars, faced with this enigma, concluded that both cultures must have been children of the same Golden Age parent civilization, “Atlantis.” Today, Egyptian/Inca parallels are not only being ignored by American and Western scholars, they’re being suppressed.

inca-egypt.jpg

Many baffling and unsolved similarities link the ancient Egyptians and the ancient pre-Incas/Incas―even though both cultures evolved on opposite sides of the planet, separated by oceans.

Victorian-era scholars, faced with this enigma, believed both cultures inherited the same high wisdom from the same exceedingly older source—a shared “parent civilization” now lost to history. For the Victorians this common parent hypothesis explained the parallels well. These Victorian scholars called this common parent “Atlantis,” following Plato and the Classical historians.

Today, “establishment” scholars reject Atlantis, with peculiar hostility, while the parallels shared by the ancient pre-Incas/Incas and the ancient Egyptians are ignored.

Yet these same parallels were not ignored by the Victorians. Indeed, the most brilliant scholarly minds of the past believed Atlantis was real―and here’s why:

Space

Pyramids

inca-egyptian-pyramids.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…built stone pyramids and stepped pyramids in the desert along rivers and aligned with cardinal points. In both cases, deceased were interred within.

space

Mummies

Egyptian-inca-mummies.jpg

BOTH THE EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…Mummified their dead, which symbolized life beyond death. Mummies were interred inside pyramids, often with food offerings and personal belongings. Both cultures believed in life beyond death.

space

Mummies With Crossed Arm

Egyptian-Inca-mummies-crossed-arms.jpg

BOTH THE EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…Crossed the arms of their mummified dead. This was to show the “balance” state that one entered in death, as one lived a balanced life. The two arms denote opposites in balance, a left side and a right side crossed.

space

Gold Funeral Masks

Egyptian-inca-gold-masks.jpg
BOTH THE EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…Placed gold masks upon their dead, symbolizing their entering back into eternity, the “other side” of the veil, the higher home in the heavens, which is eternal and spiritual, unlike earth, which is temporary and physical. It also conveys in an alchemical sense the idea that, while they were here, these eternal souls took on the lead of human form and turned it into gold.

space

Antithetical Animal Necklaces

Egyptian-Inca-animal-necklaces.jpg

BOTH THE EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…Adorned their dead with gold necklaces the ends of which are formed by twin animal heads facing outward, symbolizing our human/animal powers balanced and in an equal peaceful state and place of power and eternity. This “balance” state is how the alchemical transformation is achieved, hence the gold.

space

Similar Stonemasonry

Egyptian-inca-stone-masonry.jpg

BOTH THE EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…built very similar looking stonemasonry, even down to the detail of carving bulges or “bumps” in the stones (see detail). What is the rhyme, riddle and reason here? How can this be explained?

space

Precision Stonework

egyptian-inca-precision-stonework.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…created precision-like stone cuts in their masonry, such that a piece of paper can barely fit between stones. Often no mortar was used.  This symbolizes the quest to gain perfection, or nearness to perfection, which leads one closer to our spiritual and heavenly home and eternal source.

space

Trapezoidal Doorways

trapezoid-FINAL.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…built trapezoid doorways, signifying spiritual advancement upward. The trapezoid is similar to a triangle, which denotes ascension and spiritual transcendence. The trapezoid doorway is used by many ancient cultures. It relates a kind of futuristic state of humanity that occurred in the distant past, when people were calm and had attained nirvana; this doorway is the symbol of the high wisdom once possessed by our ancient ancestors.

egyptian-inca-trapezoid-door-snakes.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…designed twin symmetrical serpents above the trapezoidal doorway entrance to their temples. The idea of balancing the opposing energies is certainly presented here, via these twin animals in symmetrical balanced poses. This “balanced opposites” image seems to be the “ideal” that is taught within the building that is entered through these doors.

space

Elongated Skulls

Egyptian-inca-elongated-skulls.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…elongated the skulls of their children to sharpen senses and improve spiritual insight. This seemingly-bizarre practice has not truly raised the eyebrows of modern scholars, not nearly as much as it should.

space

Obelisks (With Hieroglyphics)

Egyptian-inca-obelisks.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…built and erected sacred obelisks as devices of profound male power, fertility, birth, longevity, strength. Great reverence was given to obelisks; they were among the most revered landmarks.

space

Earthquake-Proof Temples (With Picture Writing)

Egyptian-inca-inward-slanting-buildings.

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…built earthquake-proof buildings by using the same inward slant design, which has withstood the test of time.

space

Solar Religion

egyptian-inca-solar-symbolism.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…used solar symbolism as a definitive part of their religion, which was identical. In Egypt the solar deity was Ra, in Peru the solar deity was Inti. In both cultures, you are the solar deity; the sun is a symbol of you, of your soul. You are a sol. You are an eternal divine sun. You have voluntarily Incarnated in matter, but now have amnesia of your true spiritual Self, you’ve lost your way home.

space

Parallel Solar Symbolism

egyptian-inca-parallel-solar-symbols.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…used animal deities in symmetrical poses flanking a central solar emblem. Just as the sun strikes a perfect balance between Winter and Summer, the extreme Cold and extreme Hot seasons…so it is vital for our own inner suns (the sun symbolizes our eternal soul or Self) to balance our own positive and negative twin animal energies, urges, instincts, appetites, etc. in order to stay in balance and in harmony with nature.

space

Animal On Forehead

Egyptian-inca-animal-on-forehead.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…used the “animal on the forehead motif” to evoke the power of the Third Eye. Both cultures understood that we can create a trancelike state where we “awaken” our so-called “Mind’s Eye,” “Inner Eye,” or “Third Eye,” a symbol of spiritual illumination thought of as existing near the forehead above and between the two eyes―exactly where the animal is placed in the image above.

space

Cross Symbol (Chakana / Ankh)

Egyptian-inca-stepped-cross.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…used the stepped design motif, which symbolizes the gradual ascent the initiate makes on his / her journey from lower man to ascended human being. Rome wasn’t built in a day; you don’t find your “Christ within” or your “Buddha within” in one day. Ascension takes time and effort.

space

“Triptych” Three-Door Temples (Indicates Same Religion)

Egyptian-Inca-triptych-temples.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…built the same identical Triptych temples. The Triptych design is a worldwide architectural phenomenon that graces the facades of temples, and that symbolizes the same Universal Religion practiced all over the ancient world. The religion is based on the same “balance of opposites” formula described above. The twin outer doors symbolize opposites (the left-side / right-side of our lower temporary self) while the middle door symbolizes the central point of eternity (the centered higher eternal Self). Triptych Temples were later inherited by the Gothic cathedral builders, the Freemasons. LEARN MORE HERE.

space

Metal Clasps

Egyptian-inca-metal-clasps.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…carved stones that were tightly bound and fitted together with the use of metal clasps. What are the chances that this technique evolved, after millions of years of human evolution, in the same exact spec of time (give or take 1,000 years) on opposite sides of the globe?

space

Staff God Icon

Egyptian-inca-staff-god.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…revered the “Staff God Icon,” which is nothing less than the lost crucifix of the ancient Universal Religion described above. Not yet documented by scholars, the Staff God Icon is found everywhere around the ancient world; it symbolizes the perfected human being. LEARN MORE IN THIS BOOK.

space

Inward Slanting (Earthquake Proof) Buildings

Egyptian-inca-buildings-parallel.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…built similar looking inward slanting tombs and temples.

space

Anthropoid Coffins

Egyptian-inca-anthro-coffins.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…designed anthropomorphic coffins for the deceased and designed those coffins to look like the local god or hero who had defied death and who had lived to tell about it. This is the example given for the masses to follow, for we all must defy death (in the end) by looking for and finding true eternity within.

space

Third Eye Solar Circle On Forehead

Egyptian-inca-third-eye-circle.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…depicted circle shapes on the human forehead indicating where the Third Eye or Circle Eye goes:

“A cyclops in Greek mythology and later Roman mythology, was a member of a primordial race of giants, each with a single eye in the middle of his forehead. The name is widely thought to mean “circle-eyed”.

―Wikipedia

space

Solar Image Associated With Circle Eye In Head

Egyptian-inca-third-eye-solar.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…decorated their Third Eye or Circle Eye with the imagery of the sun. The sun is an eye in the heavens; many ancient civilizations depicted the sun as an Eye, not just the Egyptians and Incas.

space

Single Eye Symbols

Egyptian-inca-third-eye-suns.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…depicted “sun eye symbols”, both associating the sun with an eye and vice versa. Both cultures knew that the single Eye (the Mind’s Eye or Third Eye) sees the inner sun (the inner soul).

space

Megalithic Architecture

inca-parallels.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…built their most important temples using massive stones each weighing hundreds of tons.

space

Reed Boats

Egyptian-inca-reed-boats.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…built parallel reed boats.

space

Floating Deities

Egyptian-inca-floating-gods.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…depicted floating deities.

space

Phallic Symbols

Egyptian-inca-phallic-symbols.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…depicted phallic symbols and associated these symbols with fertility.

space

Spirals

Egyptian-inca-spirals.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…depicted spirals to symbolize our entrance / exit to / from the material /spiritual worlds, which worlds encompass both sides of our eternal being.

space

Elaborate Temples

Egyptian-inca-elaborate-temples.png

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…designed and built similar-looking temples.

space

Symmetrical Serpents Balancing

Egyptian-inca-symmetrical-serpents.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…used symmetry in much of their art, balancing left / right. Often used serpents in symmetrical poses.

space

Master Craftsmanship

Egyptian-inca-master-craftsmen.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…used very similar styles of stone-craftsmanship.

space

Symmetrical Art

Egyptian-inca-similar-art.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…designed similar-looking artwork, which focused on symmetry and esoteric symbolism.

space

Aten Hieroglyph (Circle With Dot In Center)

Egyptian-inca-atens.jpg

BOTH THE ANCIENT EGYPTIANS AND INCAS / PRE-INCAS…depicted their solar deity as a circle with a dot in the middle, which was also a symbol of the Self in both cultures.

 

Source: Richard Cassaro.com & Wikistrike.

 

Repost 0
Published by THE - dans Archéologie
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 23:37

 

sumeriens1

La civilisation sumérienne remonte à plus de 6000 ans avant JC, et elle siégeait en Irak. Ce peuple savait déjà que la terre était ronde alors que nous avons validé ce fait il y a à peine 300 ans. Elle connaissait également le contenu de notre système solaire, ses corps gravitationnels, ses planètes et son fonctionnement qui se régissait autour du soleil. Des dizaines de preuves plus hallucinantes les unes que les autres prouvent aujourd’hui que ce peuple jouissait de connaissance incroyable, dont nombres furent découvertes il n’y a pas si longtemps suite à la traduction de leur écris sur les rares tablettes en argile qui restent témoins de leur civilisation. Concernant ces traces, il est à noter que l’armée américaine pendant la guerre en Irak s’est permise de dévaliser l’ensemble de ces preuves qui aujourd’hui sont devenues pour la plupart inaccessibles. Bref, comme introduction à cette civilisation et sans rentrer dans les détails, je vous propose de regarder ce petit reportage qui propose un condensé intéressant, mais tout aussi mystique, sur cette civilisation d’origine extra terrestre…? Ensuite voyez ce film qui propose une analyse assez bizarre des événements en Irak en lien avec Sumer…







Source

Repost 0
Published by THE - dans Archéologie
commenter cet article
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 14:03

01.09.2011 археология дворец Майя цивилизация майя раскопки раскопки

 
Photo : EPA

 

Les archéologues allemands ont découvert une tombe d'un prince maya qui date du début du VIII siècle. Outre les restes du prince enterré, ils ont également trouvé divers objets funèbres.

La découverte a été faite pendant les fouilles archéologiques d'un palais maya dans l'antique ville d'Uxul (Etat de Campeche au Mexique). Les archéologues de l'Université de Bonn ont découvert 5 coupes en céramique, divers ornements en néphrite et 4 assiettes en terre cuite.

Source: Voix de la Russie

Repost 0
Published by THE - dans Archéologie
commenter cet article
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 17:30

Un temple Maya aux masques gigantesques trouvé (Vidéo)

 
© Brown University

 

Les rechercheurs ont découvert le Temple du Soleil de la nuit de Maya qui était considéré comme perdu depuis longtemps. Le Temple a été trouvé dans les jungles de Guatemala garné de masques gigantesques de divinités semblant à un requin, une sangsue et un jaguar.

Contrairement aux empires rélativement cililisés des Aztèques et des Incas la civilisation Maya qui s’étend sur la plupart des territoires de Guatemala et de Belize aussi bien que sur la péninsule méxicaine de Yucatan, était au fond une agglomération assez libre des Cités-Etats.

C’est seulement pendant les années 1990 que les archéologues et les historiens ont commencé à comprendre que certains royaumes Maya étaient plus importants que d’autres. Ainsi l’Etat de El-Sozt, situé sur le territoire de Guatemala était l’un des petits royaumes. Pourtant en 2010 les scientifiques travaillant au sommet de la coline près du centre de la ville ancienne ont découvert une pyramide de 13m qui s’appellait Diablo. Au sommet de la pyramide ils ont trouvé un palais royal et un tombeau qui pouvait appertenir au premier seigneur qui vivaient dès 350 jusqu’à l’an 400.

En meme temps Stephen Huston de l’Université de Brown (Etats-Unis) et ses collègues ont découvert de premiers soupçons du Temple du Soleil de la nuit. Après deux ans de travail les spécialistes ont enfin pu faire une déclaration officielle.

Les côtés du Temple sont garnés de masques représentant le dieu du soleil qui change d’apparence au cours du jour. Au soleil levant il a l’apparence d’un requin. A midi c’est une sangsue ancienne et au coucher du soleil c’est un jaguar qui se réveille et commence la chasse de nuit.

M. Huston rémarque que dans la culture Maya le soleil est étroitement lié à la notion du début. D’où l’hypothèse sur ce qu’un homme entérré dans un tombeau près du Temple était en effet le premier souverain d’El-Sozt.

Les archéologues ont aussi découvert des allusions à ce que les générations suivantes ont ajouté de nouvelles couches au Temple, considerant le batiment comme un organisme vivant. Par exemple, les nezs et les bouches des masques dans les couches plus vieilles ont été systématiquement défigurées. « C’est bien difficile de trouver une image du roi des Maya qui a échappé à la défiguration du nez ou des yeux, - dit M. Huston. – Je pense que ce n’est pas l’envie de défigurer qui est en jeu ici, mais la nécéssité de désactiver le roi mort. Avant qu’on ne crée une nouvelle masque, la masque précédente a été désactivée. Ce n’est pas un acte d’irréverence, mais au contraire ».

Il est à noter que c’est la première fois que les scientifiques trouvent des images du dieu du soleil aux stades différants tous ensemble. En outre, le temple est bien conservé. Normalement les Mayas bâtissaient les nouveau temples sur la bases des vieux, mais les ouvriers d’El-Sozt, au contraire, rassuraient les couches en bas de terre et de pierres avant de construire d’autres.

Malgré le fait que le Temple était de valeur pour les habitants d’El-Sozt, Il n’était pas en usage pendant longtemps. Il a été abandonné déjà au 5ème siècle. Cela est, peut etre, lié à la fin du règne de la dynastie fondée par le roi enterré à l’alentour.




Source: La voix de la Russie.
Repost 0
Published by THE - dans Archéologie
commenter cet article